Pauvreté Officielle. Halte à la démagogie

Hier, la presse s’est émue du dernier rapport sur les inégalités en France. « 6 chiffres terribles » titre 20 Minutes. Un de ces cinq chiffres se trouve être le nombre de pauvres. 5 MILLIONS !!! Nombre terrible, émouvant, qui révolte et qui fait dire « mais qu’ont-elles à pleurer ces classes moyennes privilégiées ? », « Mais n’ont-ils pas honte de revendiquer ces affreux fonctionnaires ? », « Mais face à une telle pauvreté ma pauvre dame, il convient de faire des sacrifices pour remédier à ce scandale ».

Alors considérons deux minutes ce chiffre de la pauvreté. Voyons donc sur quelle base nos organes de statistiques décident-ils qu’on est pauvre. La pauvreté c’est disposer d’environ 885€ par mois, prestations sociales incluses et impôts déduits. Terrible. 5 millions de ménage vivent avec moins de 885€ par mois ??? C’est une honte, un scandale… Mais non, pas vraiment. Alors ? 5 millions de gens vivent avec moins de 885€ par mois ? C’est ça ? Ben non, pas vraiment non plus. Ben alors ? En fait, c’est 885€ par unité de consommation : 1 unité pour le premier adulte, 0.5 pour les adultes suivants et enfants de plus de 14 ans, et 0.3 pour les autres de moins de 14 ans.

Simulons : 1 : une famille avec deux parents, une enfant de 17, un de 15 et un de 10 aura donc 2.8 unité de consommation. Donc on considèrera qu’elle est pauvre si elle touche moins de …………….. 2212€ !!!!!!!!!!!!!!!! Vous avez bien lu, une famille avec trois enfants est pauvre quand elle touche moins de 2212€. Avec la médecine gratuite et l »éducation gratuite. Il y a un moment où ils arrêtent du fumer la moquette là haut ? On sait qu’ils ont tendance à croire qu’une baguette coute 10€ et un ticket de métro 6€, mais quand même. D’autant plus que ce chiffre, s’il intègre les prestation globale directe n’intègre ni les cantines gratuites ou presque, ni les activités sportives gratuites, les bons de piscine, de cinéma, les centres aérés et autres colonies de vacances. C’est insensé. Faites un tour du monde et dites qu’en France une famille est pauvre avec 2300€ de revenus plus toutes les gratuités et surtout la médecine et l’éducation gratuite, vous allez faire rire. Même aux USA ou au Royaume Uni. Quel est l’intérêt de maintenir des chiffres si ineptes si ce n’est pour mieux justifier les volontés de détruire la classe moyenne au nom d’une prétendue urgence égalitaire ? N’entendez-vous pas ces pathétiques et tartufesques appels de nos dirigeants : « M. Pujadas, les chiffres parlent d’eux même,face à une telle misère, il est urgent de casser le code du travail, de supprimer le SMIC, de retarder la retraite, de minorer l’assurance chômage pour donner leur chance à ces cinq millions d’indigents, c’est un devoir d’égalité ». Et le pire ? ça marche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s