La Grèce continue de couler, la France suit

Voilà des années que la Grèce subit des mesures d’austérité pour « redresser ses finances publiques », mais l’économie ne repart pas.

La France avec sa dette de 2140 milliards d’euros parait de plus en plus en difficulté, avec des mesures de réductions de fonctionnaires et des impôts en augmentation qui vont sans doute s’aggraver….

MACRON le pro-européen va-t-il réussir à redresser l’économie ou bien au contraire va-t-il accentuer la dépendance de la France vis à vis de ses créanciers ?

L’exemple de la dette greque

Les mesures d’austérité se succèdent en Grèce depuis plusieur années ; ces mesures étaient censées permettre à l’économie grecque de redémarrer. Mais le problème est que la Grèce est trop endettée pour s’en sortir ; et le comble de tout est que les fonds d’aides du FMI et l’Union Européene n’aboutissent en réalité qu’a engraisser un peu plus les banques….

Une étude de l’association ATTAC (Association pour la Taxation des Transactions financières) d’Autriche a démontré que 77% des fonds d’aides versés à la Grèce par l’Union Européenne et le Fonds Monétaire Internationnal ont bénéficié de façon directe ou indirecte aux banques et au secteur de la finance.

Depuis mars 2010, 206,9 milliards d’euros on été prétés en 23 tranches de financements à la Grèce ; mais ces milliards n’ont pas été investis dans l’économie ou le développement industriel ou la création d’emplois en Grèce, non, la répartition de l’utlisation des fonds d’aide a été la suivante :

58,2 milliards d’euros ont servi à recapitaliser les banques grecques qui étaient en difficulté

101,3 milliards ont servi à rembourser de la dette grecque auprès de ses créanciers

43,7 milliards ont été affecté au budget Grec (pour le fonctionnement de l’Etat )

0,9 miliard d’eurs ont été utilisé pour alimenté le nouveau fonds de sauvetage MES

En résumé, l’argent prêté à la Grèce ne sert en réalité qu’au remboursement de sa dette qui manifestement ne sera jamais remboursée….

Aujourd’hui le journal Libération titre un article « Quitter la Grèce c’est l’ambition de tous les jeunes » ; on comprend effectivement que les jeunes grecs soient tentés de s’installer en Australie ou en Allemagne pour fuir un pays qui s’enfonce dans une crise sans fin….

 

France et Grèce même combat (désespéré) ?

Le programme de FILLON prévoyait la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires ; MACRON prévoit dan son programme d’en supprimer 120 000.

Lorsque l’on voit les dégâts causés par la RGPP (réforme générale des politiques publiques) de SARKOZY puis par la MAP (modernisaton de l’action publique) de HOLLANDE sur le fonctionnement des services de l’Etat, on ne peut que s’inquiéter du futur.

Comme si la dette de la France découlait des fonctionnaires ; il me semble que c’est plutôt le sauvetage de l’euro et des banques lors de la crise financière de 2008 qui a fait exploser la dette ; en 2008 la dette de la France était de 1357 miliards d’euros et SARKOZY l’a fait passer à 1862 milliards d’euros en 2012. On ne peut pas parler d’un réussite !!!

Son successeur HOLLANDE n’a pas brillé par son efficacité non plus il faut bien constater que la dette a encore augmenté et elle atteint 2146 milliards en 2016. Il est vrai que HOLLANDE a semblé du début à la fin de son quinquennat soucieux de conserver un immobilisme remarquable et qu’il s’est plutôt contenter d’assurer avec un minimum de décisions sa présidence qui évidemment au final nous parait bien insipide.

Mais pour revenir au sujet, les solutions qui consistent à vouloir réduire les services de l’Etat, et à augmenter les impôts, ne changeront rien ; les mesures d’austérité se suivent dans notre exemple grec sans permettre d’assainir les finances publiques. En fait les mesures d’austérité n’ont pour résultat que de créer du mécontentement et de la misère comme on le voit dans ce pays.

MACRON est arrivé au perchoir et il est devenu Président de la République ; ancien banquier de la banque Rothschild, on peut se demander ce que ce candidat promu comme une marque de produit de lessive par les médias pourra faire pour redresser l’économie française.

MACRON va-t-il encore augmenter la dette de la France qui parait déjà trop énorme pour être remboursée ? va-t-il oser mettre en place des mesures d’austérité à la sauce grecque (baisse des salaires des fonctionnaires, baisse des pensions, augmentation des taxes, etc….) ?

En réalité l’équation est simple pour MACRON ; soit il laisse filer le déficit comme ses prédécesseurs et il va placer la France sous la tutelle des créanciers, soit il impose des mesures d’austérité qui vont nous mener droit à la misère comme chez les grecs et peut-être à la révolution….

Un jour prochain il en regrettera peut-être même d’avoir été élu tant semble compliquée sa tâche à la tête de l’Etat ; car il ne pourra pas faire de la figuration longtemps comme son tuteur HOLLANDE ; on ne lui laissera pas beaucoup de temps pour montrer ses capacités. Le peu de fois où MACRON s’est exprimé sur des sujets comme la colonisation par exemple ou la Guyane, il n’a pas spécialement été convaincant et cela n’augure rien de bon pour le futur…..

 

GIF - 37.1 ko

source par MARTINEZ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s